TOP 5 2017-2018
Ecoles d’Ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac

Choisir une Ecoles d’Ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur de l’Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac

Aéronautique, mécanique, automobile : autant de secteur de pointe où la France reste très compétitive et connu pour la qualité de ses ingénieurs.

Dans l’aéronautique par exemple, la France est le deuxième exportateur mondial derrière les États-Unis avec 22 % des parts de marché et elle le doit à la grande qualité de ses machines, conçues et fabriquées sur notre territoire. Pour honorer toutes ces commandes, ce n’est pas moins de 10 000 personnes qui ont été recrutés en 2016 dont 25 % de jeunes diplômés.

int_blocnote Le diplôme en Écoles d’Ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac

Une fois le bac en poche, il est tout à fait possible d’intégrer un École d’Ingénieurs Spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile – Post Bac pour évoluer sereinement sur le marché du travail.

Comme la plupart des cursus en ingénierie, il va s’agir de former les futurs professionnels de façon générale dans un premier temps avant de leur offrir un certain nombre de spécialisations possible. L’objectif principal est que le diplômé puisse être en mesure, à la fin de ses études, de concevoir et proposer un produit à dominante mécanique, aéronautique ou un produit automobile performant. Il doit également être capable d’en assurer sa maintenance.

De nombreux programmes mettent l’accent sur les travaux pratiques et les projets dans le but de devenir opérationnel le plus rapidement possible.

C’est également un domaine où l’alternance et les stages sont répandues et largement utilisés. Fin 2016, les contrats d’apprentissages représentaient 2,5% des effectifs (4700 contrats), les contrats de professionnalisation 0,7 % (1400 contrats) et les stages conventionnés se comptaient au nombre de 9 000.

int_malette Que faire après une École d’Ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac ?

Ces secteurs de pointe recrutent beaucoup de diplômés d’écoles d’ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile Post-Bac. Le cursus en 5 ans, comme expliqué précédemment, permet de trouver sur le marché des jeunes diplômés opérationnels et prêt à exercer leur savoir-faire, principalement en CDI (84 %).

Prenons quelques instants pour s’intéresser à un métier qui se développe de plus en plus : celui d’ingénieur aéronautique/spatial. Il se place dans un secteur de pointe et de haute technologie étant donné que l’ingénieur conçoit, fabrique, teste et commercialise des avions, hélicoptères mais également des lanceurs spatiaux ou des missiles.

Travailler dans l’aéronautique/le spatial revient à prendre en compte la problématique environnementale. En effet, face à la prise de conscience collective du développement durable, ce secteur est souvent décrié pour sa forte empreinte écologique. Dans ses recherches, l’ingénieur doit sans cesse rechercher des matériaux plus respectueux de l’environnement et à l’impact sur la planète le plus réduit possible.

En témoigne le programme Vision 2050 qui consiste à faire de l’aéronautique un secteur compétitif et propre en fixant des objectifs environnementaux de réduction des émissions de C0².

Enfin, comment évoquer l’emploi dans l’aéronautique sans citer le géant de l’aviation français : Airbus. Avec environ 25 000 salariés français sur ses 60 000 travailleurs européens, il est l’un des principaux employeurs français dans l’aéronautique. Il recrute principalement dans la région Sud-Ouest, près de son siège social à Toulouse. Mais la présence de ses usines à travers le pays permet à de nombreux ingénieurs d’intégrer Airbus.

On pourra citer également d’autres entreprises telles que Dassault Aviation, Thales ou encore Safran.

Le secteur de l’Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac : principalement à destination des États

La principale particularité de ce secteur, c’est bien le type de demande. En effet, l’Aéronautique et le Génie Mécanique s’adresse à un public de professionnels et notamment les États et gouvernements pour tout ce qui est question de défense, d’armement et de conquête de l’espace. Seul l’ingénieur automobile travaille pour, à termes, proposer des modèles toujours plus adaptés aux besoins du grand public.

C’est donc une industrie qui dépend des différents gouvernements et des budgets qui pourront être alloués. Par exemple, l’industrie aéronautique pourra connaitre une hausse de ses commandes si un gouvernement décide de se doter d’un type d’avions en particulier. Mais l’effet inverse pourra également se produire en cas de décision contraire et de réduction des budgets.

int_podium Le classement des grandes Écoles d’Ingénieurs spécialisées en Aéronautique, Mécanique & Automobile - Post-Bac

Pour son édition 2017/2018, c’est toujours l’ISAT (Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports) qui domine le classement grâce à son Diplôme d'ingénieur. Le podium est complété par l’ESTACA qui garde sa deuxième place avec son Diplôme d’Ingénieurs. Le Titre d’Ingénieur IPSA grimpe à la troisième place et obtient donc une belle progression pour cette année.

Le top 5 est complété par deux anciens pensionnaires du top 3 : l’ENISE et son programme Ingénieur en Génie Mécanique et l’UTBM avec son programme Ingénieur en Génie Mécanique et Conception. 

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?