TOP 5 2017-2018
Ecoles d’Ingénieurs spécialisées en Réseaux & Télécommunications - Post-prépa

Choisir une Ecoles d’Ingénieurs spécialisées en Réseaux & Télécommunications - Post-prépa - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur Ingénierie en Réseaux et Télécoms

Le secteur des Télécommunications associé aux activités Informatiques est très favorable aux débutants et aux jeunes cadres, selon le Syntec Numérique et l’APEC. En 2017, les entreprises des deux activités recherchent principalement des débutants et des cadres de 1 à 5 ans d’expérience.

int_blocnote Ecoles d’ingénieurs Réseaux et Télécoms post-Prépa

Les écoles d’ingénieurs ouvertes après une prépa se considèrent souvent comme généralistes, même si l’étudiant arrive à la fin à un parcours unique et spécialisé. Certains peuvent choisir en plus l’alternance, une expérience à l’étranger ou un double-diplôme. Un parcours d’entrepreneur est aussi possible.

Les formations se déroulent en deux temps. La 1re année a pour objectif d’acquérir les fondamentaux (Maths, y compris appliquées, Physiques, Sciences Humaines) mais aussi tous les domaines du numérique : Informatique et Systèmes d’information, Réseaux, Signal et communications, Electronique, etc.

C’est en 2e et 3e année que l’on construit son profil et que l’on peut acquérir une expertise pointue dans des domaines spécifiques : Systèmes industriels, Energie, Environnement, Informatique & Réseaux, Robotique, Electronique, Automatique, Télécoms, Systèmes embarqués, Santé.

int_malette Travailler dans l’ingénierie Réseaux et Télécoms

Les ingénieurs Réseaux et Télécoms possèdent une grande culture scientifique, sont passionnés par les nouvelles technologies et dotés d'un esprit d'innovation. Ils sont amenés à travailler dans un service Recherche & Développement ou dans une unité de production.

Le secteur ne cesse de travailler sur la conception et l'installation de systèmes toujours plus rapides et performants. Les postes à pourvoir sont donc nombreux à la fois au sein de grandes entreprises de Télécoms et des sociétés de services. L'armée est également un secteur qui développe ses propres systèmes et recrute des ingénieurs spécifiques.

Les ingénieurs privilégient le secteur de l’Industrie (automobile, aéronautique, automobile). Ils rejoignent aussi les Services (ingénierie, R&D, recherche), les services Télécommunications, Téléphonie, Multimédia, les grands opérateurs Télécoms et les Médias. Mais aussi la Sécurité des réseaux, les Systèmes Informatiques et la Domotique.

Par ailleurs, les métiers associés aux Télécommunications sont nombreux : conception des équipements et des logiciels destinés aux télécommunications, vente des services aux particuliers et aux entreprises.

int_ecran L’ingénierie Réseaux et Télécoms à l’ère du Numérique

Le secteur du Numérique, qui touche presque tous les secteurs, connaît une immense progression. Ses projets de recrutements sont ainsi supérieurs à ceux des autres secteurs. Les jeunes diplômés des activités Informatique et Télécommunications représenteraient 27 % des recrutements prévus dans le secteur, soit 7 points de plus que sur l’ensemble du marché (Source : Syntec Numérique, APEC 2017).

int_podium Le classement des programmes des écoles d’ingénieurs Réseaux et Télécoms post-Prépa

En 2017-2018, ce sont les diplômes d’ingénieurs de Télécom Paris Tech, Télécom SudParis, IMT Atlantique, CPE Lyon et Sup Galilée (Université Paris 13) qui arrivent au Top 5 du classement spécialisé post-Prépa. Le classement est identique à celui de 2016-2017.

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?