Classement Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac TOP 20 2023

Découvrez le classement Eduniversal des Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac

1
ECAM LaSalle Ingénieur généraliste ECAM Arts et Métiers Voir la fiche
2
INSA Toulouse Diplôme d'ingénieur Voir la fiche
3
INSA Lyon Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
4
UTC - Université de Technologie de Compiègne Formation d'Ingénieur Voir la fiche
5
Junia HEI - Hautes Etudes d'Ingénieur Cycle Ingénieur généraliste HEI Voir la fiche
6
ESIEE Paris Formation d'Ingénieur Voir la fiche
7
ECE - Ecole d'ingénieurs Engineering school Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
8
ESILV Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
9
Efrei Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
10
EPF - ÉCOLE D'INGÉNIEUR-E-S Formation Ingénieur-e Généraliste Voir la fiche
11
UTBM - Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
12
ENIB Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
13
ESIEA - INGÉNIEUR·E·S D’UN NUMÉRIQUE UTILE Diplôme d'Ingénieur de l'ESIEA Voir la fiche
14
IMT Nord Europe Ingénieur IMT Lille Douai Voir la fiche
15
ESME Sudria Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
16
INSA Rouen Normandie École publique d'ingénieur·e·s Voir la fiche
17
INSA Strasbourg Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
18
UTT - Université de Technologie de Troyes Diplôme d'Ingénieur Voir la fiche
19
INSA Rennes Formation d'ingénieur Voir la fiche
20
ICAM Ingénieur Icam Voir la fiche
20
Junia ISEN - Institut Supérieur d'Electronique et du Numérique Diplôme d'Ingénieur ISEN Voir la fiche

Autres formations classées dans les Prix Tremplin

aivancity Programme Grande Ecole - MSc Artificial Intelligence & Data Science for Business Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->

Actualités

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

À partir de la mi-février 2023, les managers et les professionnels pourront s’inscrire à la formation intitulée « Leader de l’économie circulaire » proposée par l’ESCP Business School. Pour ce programme, l’école de commerce a travaillé en partenariat avec l’entreprise sociale Circul’R. L’objectif est d’aider les organisations à renforcer leurs compétences afin d’évoluer vers un business model alliant durabilité et productivité.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

De nombreux bacheliers rêvent de poursuivre leurs études au sein d’une prestigieuse école de commerce. Mais pour cela, il faut passer par les fameux concours d’admission. Afin d’aider les jeunes à réussir ces concours, une équipe de professeurs agrégés a créé la « Prépa Autrement », une formation étalée sur 2 ans qui offre aux étudiants la possibilité de travailler sur leurs lacunes respectives et de perfectionner leurs atouts.

Publication le 25/01/2023 | MAJ le 25/01/2023

Depuis le 18 janvier 2023, les élèves de terminale et les étudiants désireux de changer de formation peuvent émettre leurs vœux. Cette phase de sélection est ouverte jusqu’au 9 mars et la date de clôture des dossiers est fixée au 6 avril. Il reste que beaucoup n’ont pas encore d’idée claire et maîtrisent mal le fonctionnement de la plateforme, ce qui génère beaucoup de stress.

Découvrez les Avis sur les Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac StudiesAdvisor.net

Vous recherchez des avis d’étudiants sur Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac ? StudiesAdvisor.net est le premier site comparateur de programmes du Bac au MBA. Il se compose des avis que chacun peut déposer, aidant les générations futures d’étudiants à réaliser leur choix. Le site va aider ceux qui ont besoin de se faire conseiller pour faire les bons choix d’orientation pour leur Licence Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac et qui veulent s’enrichir du vécu des autres.

Consultez les avis sur les Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac

Découvrez en détail: Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac

Un cursus d’ingénieurs généralistes peut s’effectuer en 3 ou 5 ans. En l’occurrence, ici, nous nous intéressons à un cursus complet en Écoles d’Ingénieurs Généralistes Post-Bac. Ce choix est effectué par plus de 30 % des futurs ingénieurs qui ne souhaitent côtoyer qu’une seule école tout au long de leurs études.

La première étape réside dans le fameux concours d’entrée tant redouté par certains. S’il peut effrayer, il convient simplement de le préparer un minimum et de consulter l’ensemble des modalités pour avoir toutes les cartes en mains le jour J.

Le parcours en École d’Ingénieurs Généralistes Post-Bac pourra, le plus souvent, prendre la forme d’un entonnoir. C’est-à-dire que la 1re année servira à l’étude des matières scientifiques fondamentales telles que les mathématiques, la physique, les sciences de l’ingénieur… Une fois les bases acquises, progressivement, les matières du tronc commun laisseront place aux matières de spécialités choisies tout au long des études.

Le plus souvent, les enseignements en École d’Ingénieurs peuvent prendre plusieurs formes : CM (cours magistraux), TD (travaux dirigés) et TP (travaux pratiques). Le cursus ingénieur est donc un savant mélange entre théorie et pratique. Pratique qui sera présente grâce aux stages proposés durant les 5 ans et à l’alternance, possible dans certaines écoles. 

Poids lourd de l’économie française, l’ingénierie est aujourd’hui un secteur porteur et plein de promesses pour nos jeunes diplômés. Aujourd’hui, plus de 310 000 salariés travaillent dans ce domaine et les embauches sont assez nombreuses : 50 à 60 000 recrutements par an entre 2018 et 2021 sortant des Écoles d’Ingénieurs.

Avec un chiffre d’affaires qui avoisine les 55 milliards d’euros, il va sans dire que les perspectives d’avenirs sont plutôt bonnes. Autre avantage, plus de 65 % des entreprises qui collaborent avec des ingénieurs sont implantées en régions. Ce qui fait donc de l’ingénieur, un salarié capable de travailler sur l’ensemble du territoire.

Avec un chiffre de 87 % des personnes travaillant dans l’ingénierie possédant un CDI, il ne fait nul doute que rentrer sur le marché du travail en tant qu’ingénieur offre une certaine sérénité quant à son avenir professionnel.

Arrêtons-nous quelques instants sur le métier d’ingénieur. Obtenir ce titre permet d’exercer une multitude de fonctions dans une multitude de secteurs (bâtiment, environnement, industrie, géotechnique…). Selon l’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France), 41 % des diplômés d’Écoles d’Ingénieurs Généralistes Post-Bac travaillent dans la R&D et 21 % sont des ingénieurs de production.

Dans tous les cas, l’ingénieur se doit d’être à la pointe de l’innovation, d’une rigueur extrême et d’une organisation parfaite de son travail. Il est celui qui va donner vie à nos idées, qui accompagne, de la conception à la réalisation et pilote l’ensemble de ce projet tout au long de son cycle de vie.

Selon Claire ROSSI , directrice adjointe de l’UTC: “Plus que jamais, les ingénieurs doivent apporter des réponses rapides aux problématiques de plus en plus nombreuses et complexes. Dans un monde en évolution rapide, ils sont la clé du développement de nouvelles technologies qui répondront à des exigences primordiales telles que la durabilité et les enjeux socio-économiques et sociétaux. Ils doivent faire preuve d’agilité dans un contexte international et savoir intégrer les valeurs humaines et éthiques dans l’évolution des technologies.”

 

En 2023, quelques changements sont à observer au sein du classement des Ecoles d'Ingénieurs Généralistes - Post-Bac : cette année la première place revient au cursus Ingénieur généraliste ECAM Arts et Métiers d’ECAM LaSalle, qui progresse ainsi de trois places. La seconde place revient cette année au cursus Diplôme d'ingénieur d’INSA Toulouse et la troisième place au cursus Diplôme d'Ingénieur d’INSA Lyon.

Deux formations arrivent ex-aequo : le cursus Ingénieur d’ICAM et le Diplôme d'Ingénieur de Junia ISEN - Institut Supérieur d'Electronique et du Numérique qui se partagent ainsi la 20e place.

Consultez aussi le Classement des écoles d'ingénieurs de StudiesAdvisor.net.

 

Dans un contexte toujours plus globalisé, il est capital d’être en phase avec les enjeux et les problématiques de son secteur. C’est le cas de l’ingénierie et des écoles d’ingénieurs généralistes qui se doivent de former et préparer des étudiants capables d’évoluer à l’international.

Aujourd’hui, les ingénieurs sortant des formations d'écoles d’ingénieurs généralistes se doivent de pouvoir travailler sur les 5 continents. De plus en plus d’entreprises sont présentes dans le monde entier et il n’est pas rare que l’on fasse appel à un ingénieur français pour intervenir sur un projet situé à l’autre bout de la planète. L’enseignement de l’anglais est donc obligatoire dans nos écoles afin de les préparer à évoluer dans ce contexte.

Cette évolution oblige les diplômés d'écoles d’ingénieurs généralistes à adopter une certaine mobilité et à être prêt à exercer son savoir-faire à travers la planète.