TOP 10 2021
Classement Licence Audiovisuel : Cinéma, Image, Son

Découvrez le classement Eduniversal des Audiovisuel : Cinéma, Image, Son

FILTRE

1. Gobelins - L'École de l'image / Université Gustave Eiffel

Licence professionnelle Techniques et activités de l'image et du son spécialité Gestion de la production audiovisuelle (animation, cinéma et télévision)

2. Université Polytechnique Hauts de France / ISTV

Licence Sciences et Technologies parcours Audiovisuel et Médias Numériques - DREAM

3. EMC - École supérieure des métiers de l'image, du son et de la création 2D-3D

Ingénieur du Son Musiques Actuelles (ISMA)

4. Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Double Licence Gestion/Cinéma

5. ISCPA Institut Supérieur des Médias

Bachelor Production - Titre certifié Chargé de production de projets artistiques/culturels (RNCP niveau 6)

6. ESIS - Ecole Supérieure de l'Image et du Son

Bachelor Audiovisuel et Post-production

7. 3iS - Institut International de l'Image et du Son

Bac +3 Cinéma & Audiovisuel

8. IUT di Corsica - Università di Corsica Pasquale Paoli

Licence Professionnelle Techniques du Son et de l'Image

9. CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français

Formation Assistant Réalisateur

10. ENSAV / Université Toulouse Jean Jaurès

Licence Mention ARTS Parcours Cinéma Audiovisuel

Choisir une Audiovisuel : Cinéma, Image, Son - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur de l’audiovisuel : cinéma, image, son

Très prisé par les étudiants passionnés, le secteur de l’audiovisuel : cinéma, image, son représente aujourd’hui près de 10 000 entreprises en France. Il s’agit toutefois de petites structures, employant généralement moins de quatre salariés, au statut majoritairement précaire

int_roue Licence/Bachelor en audiovisuel : cinéma, image, son

Chaque licence ou bachelor en audiovisuel dispose de son propre programme. On note des différences de taille en fonction de la spécialité choisie. Toutefois, on trouve généralement des cours relatifs à la communication visuelle, à l’histoire du cinéma, à la pratique de la réalisation…

Etre titulaire d'une licence ou d'un bachelor en audiovisuel : cinéma, image, son offre de nombreuses perspectives de carrières. Parmi les débouchés du secteur, on peut citer les métiers artistiques (cascadeur, accessoiriste…) ou les métiers plus techniques (cadreur, ingénieur du son…). Il est à noter que nombreux sont les étudiants qui font le choix de compléter leur cursus avec un Master en audiovisuel, passeport indispensable pour prétendre à un poste à responsabilité.

int_malette Travailler dans le secteur de l’audiovisuel : cinéma, image, son

Mais concrètement, quel est le quotidien d’un professionnel titulaire d’une licence ou d’un bachelor en audiovisuel : cinéma, image, son ? Zoom sur le métier de chargé de production…  

Du repérage du lieu de tournage à l’étude des budgets, en passant par la mise en place d’un planning ou encore la gestion logistique, le rôle du chargé de production est aussi complet que varié. Dynamique, organisé et touche-à-tout, le chargé de production a surtout de réelles capacités d’adaptation.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi faire une licence ou un bachelor en audiovisuel : cinéma, image, son ?

Comme le souligne Michel Pommeray, Directeur du département DREAM (Développement Recherche Enseignement en Audiovisuel et Multimédia) de l’Université de Valenciennes, " En premier lieu, il convient d’être ouvert dans tous les domaines (arts, littérature, philosophie, langues, sciences…) et aux autres, toute chose pouvant être source de créativité tant pour concevoir que pour faire. Mieux vaut opter pour une formation qui reste pluridisciplinaire dans un premier temps. Cela permet de préciser tranquillement son projet professionnel, de s’enrichir de diverses choses et de mieux comprendre la complexité et donc d’être capable de travailler avec différents corps de métier. Il faut garder à l’esprit que le secteur reste composé de nombreuses structures de petites tailles dans lesquelles la polyvalence est appréciée.

En deuxième lieu, il faut avoir en tête qu’on ne mène pas à bien la fabrication d’un produit aussi génial soit-il d’un point de vue créatif sans maîtriser la technique dans le respect de sa responsabilité sociétale et environnementale. Une formation doit donc former à la maîtrise des outils tout en donnant les méthodes et une compréhension des phénomènes. Une formation doit ainsi prévoir des enseignements pratiques, dispensés pour une bonne part par des professionnels reconnus, ainsi que des projets propices à s’essayer, à se découvrir et à se constituer son réseau

Pour être parfaitement maîtrisée, cette technicité doit s’accompagner de réflexivité, source de créativité. Les évolutions technologiques modifient les habitudes de production et de consommation, elles doivent être autant d’opportunités pour créer, solutionner et repousser les limites. La recherche est un bon indicateur de cette capacité à s’interroger sur ses propres pratiques et sur les évolutions tant technologiques que sociétales.

Ainsi former à être agile, un(e) étudiant(e) peut envisager avec sérénité à la fois son insertion professionnelle à court terme et une carrière riche et évolutive."

int_ecran Le secteur de l’audiovisuel : cinéma, image, son à l’ère du numérique

Très concerné par le passage à l’ère numérique, le secteur de l’audiovisuel : cinéma, image, son a vu ses techniques évoluer de manière considérable ces dernières années. Cette révolution a entraîné de nouveaux besoins en termes de compétences techniques. Ainsi, les programmes des licences et bachelors en audiovisuel : cinéma, image, son s’adaptent de manière à permettre aux futurs professionnels du secteur de répondre à ses nouvelles attentes, voire même d’exercer des métiers en création. 

int_podium Le classement des licences et bachelors en audiovisuel : cinéma, image, son

Les formations présentes sur le podium conservent toutes leur position : Licence professionnelle Techniques et activités de l'’image et du son spécialité Gestion de la production audiovisuelle (animation, cinéma et télévision) de l’école des Gobelins, la Licence Sciences et Technologies parcours Audiovisuel et Médias Numériques – DREAM de l’Université Polytechnique Hauts-de-France / ISTV et le programme Ingénieur du Son Musiques Actuelles (ISMA)l’EMC sont respectivement aux trois premières marches du podium. 

Le top 10 ne change que très peu, avec la remontée de la Double Licence Gestion/Cinéma de Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, qui gagne 6 places et se hisse à la 4eme place du classement.

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs licences et bachelors en Audiovisuel : Cinéma, Image, Son se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?